Bijoux Européens 2011…

Raconte-moi un bijou

Exposition du 19 janvier au 11 mars 2011

Cité de l'or – Saint-Amand-Montrond

« Raconte-moi un bijou ! » comme on raconterait une histoire, et pourquoi pas l’histoire de ce bijou… Un projet comme une allégorie du Petit Prince de Saint-Exupéry qui fait appel aux rêves de l’enfance, aux apprentissages de l’adolescence, et à la transmission des connaissances tout au long de la vie…

Le projet rassemble 10 écoles partenaires en Europe à travers leur champ professionnel commun (écoles de bijouterie) et leur volonté commune d’engager un maximum de lycéens dans une pédagogie de projet. Chaque école partenaire est elle-même intégrée dans un patrimoine local où se mêlent histoire du métier et traditions artisanales, où se retrouvent professionnels, entreprises, et artisans créateurs de bijoux, sollicités à travers ce projet à transmettre techniques, gestes séculaires et savoir-faire.

Première année du projet « Raconte-moi un bijou ! » soutenu par l’Union Européenne, à travers le programme Comenius… 10 écoles de bijouterie en Europe sont partenaires de ce projet et engagent leurs lycéens dans un travail européen pour provoquer des rencontres avec les professionnels et artisans du bijou, à travers la découverte des traditions artisanales, la création de bijoux contemporains en réinvestissant ces techniques, la rédaction et la diffusion de ces expériences dans le journal lycéen Le Mur, et une exposition collective itinérante européenne des bijoux créés.
L’exposition est itinérante à travers l’Europe pendant toute l’année 2011, et la première présentation a lieu au Musée de la Cité de l’Or de Saint-Amand-Montrond. Les pièces seront ensuite exposées en Belgique (Namur, février), en Espagne (Madrid, mars), en Lettonie (Liépaja, avril), au Portugal (Porto, mai), en Belgique (Anvers, juin), en République Tchèque (de juillet à septembre 2011), en Italie (Valenza, octobre) et au Portugal (Lisbonne, novembre).

Des techniques artisanales au bijou contemporain.

Pour la création de ces bijoux, les lycéens de chaque école ont appréhendé des apprentissages traditionnels de leur propre pays et se sont initiés à ces techniques artisanales. Les lycéens belges d’Anvers ont travaillé les techniques d’argenterie en s’inspirant des pièces exposées au musée du château Sterckshof. L’école belge de Namur est allée découvrir les techniques artisanales de la dinanderie pour créer des pièces très contemporaines. En République Tchèque, l’école de Turnov présente une collection dont les bijoux se sont élaborés à partir de la taille des grenats de Bohême. Les lycéens grecs de l’école de Volos se sont inspirés des techniques de filigrane du musée archéologique de leur ville. Les Italiens de l’école Cellini à Valenza ont travaillé les techniques d’emboutis, de la ciselure, de la gravure et du filigrane.  En Lettonie, les lycéens de Liépaja ont découvert et utilisé d’anciennes techniques de découpage et de forgeage pour créer leur collection. Au Portugal, les lycéens de Lisbonne ont réinvesti les méthodes artisanales du métal repoussé et du filigrane, et l’école de Porto a utilisé les techniques traditionnelles de « lavradinho » et de « caseado » pour travailler le métal et constituer sa collection.
Les lycéens espagnols de Madrid ont travaillé les anciennes techniques de filigrane, d’émaillage et de damasquinage pour créer leurs bijoux. Quant aux lycéens français, ils sont allés en Auvergne prospecter des pierres de Volvic, puis ont appris à les tailler et à pratiquer l’émaillage sur ces pierres volcaniques, pour construire leurs bijoux.

bijoux de Juliette Durand et Jules Freval

Liens utiles

Télécharger le flyer de l'exposition :

flyer Bijoux 2011

Visiter le site internet Le Mur :

site web Le Mur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>